Colloque du 11 octobre : merci à toutes et à tous !

Colloque du 11 octobre : merci à toutes et à tous !

Plus de 100 élus et plus de 50 associations écriront à Emmanuel Macron pour l’obtention d’un référendum sur la réunification de la Bretagne.

Merci aux intervenants, à tou(te)s les élu(e)s, les responsables associatifs et à nos adhérent(e)s présent(e)s.
Merci également au personnel du Little Atlantic Brewery pour son professionnalisme et sa gentillesse.

Ce qu’il faut retenir

Le conseil départemental de Loire-Atlantique a formulé un vœu pour un référendum décisionnaire sur la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

Jérôme Alemany, Conseiller Départemental de Nantes

Nous sommes passés d’une revendication culturelle à une évidence d’aménagement du territoire, il n’y a pas d’aménagement territoire breton sans la Bretagne à 5. En témoigne l’absence de coopération sur l’axe Nantes-Rennes.

Ronan Dantec, Sénateur de Loire-Atlantique

Ce pays n’est pas fait pour être organisé partout pareil. L’Assemblée de Bretagne peut exister !

Jean-Jacques Urvoas, ancien Garde des Sceaux

Il faut maintenant dessiner une Bretagne d’avance pour faire face aux défis économiques, sociaux et de la transition écologique.

Marie-Pierre Vedrenne, Députée au Parlement européen

Il faut créer un rapport de force et le référendum est essentiel. Quel magnifique résultat de Bretagne Réunie. Les grandes décisions de la Bretagne doivent être prises ici, prises en Bretagne.

Marc Le Fur, Vice-Président de l’Assemblée nationale

Sur la réunification, il faut un esprit « célibien » pour défendre ce projet collectivement. Il faut donner du sens à l’action publique et aux citoyens. L’identité entre dans cette question du sens. C’est un sujet démocratique que la réunification.

Arnaud Platel, Conseiller Communautaire de Quimper Bretagne Occidentale

L’initiative citoyenne doit être privilégiée et les comités de quartiers sont ouverts aux propositions des habitants. La participation citoyenne est dans l’ADN des Bretons.

Caroline Glon, Conseillère municipale de La Baule

Il est important de travailler sur un CELIB 4.0 pour fédérer les différentes parties prenantes pour porter la voix au niveau national et préparer le débat sur la réunification.

Julie Laernoes, Vice-Présidente de Nantes Métropole

Je suis attachée à l’implication citoyenne. Je souhaite ce référendum et ce débat : il faut y impliquer tous les citoyens.es sur cette question.

Anne-France Brunet, Députée de Loire-Atlantique

La Loire-Atlantique sera signataire d’une demande de referendum à Emmanuel Macron et cofinancera des études si besoin. La pétition de plus de 100.000 signatures est historique et considérable.

Philippe Grosvalet, Président du Conseil Départemental de Loire-Atlantique

La question d’une ou deux capitales n’est plus pertinente. Le déséquilibre Est/Ouest en Bretagne invite à la réflexion sur une 3ème capitale, par exemple Brest.

Aziliz Gouez, Vice-Présidente de Nantes Métropole

On gagne un formidable pouvoir de négociation entre la Région et l’État. La Bretagne, c’est une histoire de négociations avec l’État (écotaxe, autoroute, port en eau profonde…).

Patrick Mareschal, Président du Conseil de développement économique de Loire-Atlantique

La Bretagne est un marqueur plus important que les Pays De Loire. La Bretagne suscite un intérêt, c’est important pour obtenir des financements et à l’international.

Frédéric Allaire, maître de conférences en droit public à l’Université de Nantes et avocat

Des référendums sur des sujets territoriaux ont eu lieu comme en Sarre. C’est à Loire-Atlantique d’être le corps électoral sur cette question. Il faut des études pour des choix éclairés, notamment sur l’avenir des Pays de la Loire.

Christian Guyonvarc’h, Fondateur de Biographies de Bretagne

Ne pas répondre à une pétition de plus de 105 000 signataires contribue à la crise démocratique. Un débat pour éclairer les parties prenantes et un voeu auront lieu à la Mairie de Nantes.

Bassem Asseh, Premier adjoint au maire de Nantes

Sur le même sujet

Le Gwenn ha Du bientôt hissé sur la Mairie de Nantes !

À la bretonne ! a récemment sollicité Johanna Rolland, Maire de Nantes, au sujet d’un engagement de campagne : hisser

Réunification : rejoignez les 100 citoyens de Bretagne demandant un acte fort !

À l’issue des élections municipales nantaises, un adjoint au maire est désormais en charge de la question de la réunification.

Lettre ouverte à Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne

Réunification bretonne : engagez-vous ! L’acte est historique. Ce vendredi 3 juillet, le nouveau conseil municipal de Nantes a désigné un Adjoint

Aucun commentaire

Commenter
Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article !

Commenter

<